Contrat de formation professionnelle, opportunité à saisir

Contrat de formation professionnelle

Pour réussir son plan de carrière, il importe de savoir trouver les formations qui peuvent fructifier ses compétences. Cela passe par une orientation adéquate et la recherche de financement pour les réaliser, étant donné que ce genre de formation n’est généralement pas à la portée de toutes les bourses.

Où trouver le financement du plan de formation ?

Une fois que vous vous êtes décidé pour la formation que vous souhaitez suivre, vous devez vous pencher sur l’épineuse question du financement de la formation. En effet, avant comment financer même d’informer votre employeur de votre planning de formation, il vous faut trouver le financement du plan de formation. Ainsi, si vous voulez partir en congé individuel de formation (CIF), vous pouvez vous tourner vers les organismes paritaires comme l’OPCA, le FONGECIF. Ceux-ci peuvent prendre en charge en premier lieu votre rémunération. Ensuite, par ordre d’importance, ils sont également en mesure de supporter le coût de la formation, les frais de transport et enfin les dépenses pour l’hébergement.

Orientation et financement : les bases de la formation

Les intérimaires sont également en droit de bénéficier de formations professionnelles qui peuvent faire l’objet de financement par le biais du Fonds d’assurance de formation du Travail temporaire. Grâce à une orientation adéquate, les travailleurs non salariés sont susceptible de suivre des formations et de faire financer une formation par différents organismes spécialisés. Les professions libérales peuvent s’adresser au FIF-PL pour les aider à payer leur formation tandis que les médecins ont la possibilité de se tourner vers le Fonds d’assurance formation pour la profession médicale. De leur côté, ceux qui travaillent dans le secteur artisanal ont le VIVEA et les chefs d’entreprises œuvrant dans le domaine de l’industrie, du commerce et des services disposent de l’AGEFICE.

Quelle aide financement pour la formation ?

C’est le statut de la personne qui détermine les moyens qu’il doit activer pour trouver comment financer sa formation. Selon que vous soyez commerçant, intermittent du spectacle, journaliste pigiste, artiste-auteur, auto entrepreneur, artisan, ou dans la profession libérale, il existe toujours de solutions d’aide de financement de la formation. Vous devez toutefois savoir qu’il existe un plafond pour cette prise en charge, qui est fixé à 18 000 €. Si le coût de cette formation dépasse donc ce seuil, vous devez payer de votre poche la différence. Dans certains cas, l’employeur règle lui-même vos frais de formation.